Umberto Eco

 

images Et à la fin, Grand Dieu, j’ai vu. j’ai vu comme l’apôtre, j’ai vu le centre de mon Aleph d’où transparaissait non pas le monde infini mais les fragments épars de mes souvenirs. Ainsi la neige sur le sol se descelle et ainsi au vent dans les feuilles légères réaffleure la sentence de la Sybille.
( la mystérieuse flamme de la reine Loana)