SOMMAIRE

 

Le projet, par l’Intrépide Centripète

l’Intrépide Centripète, par son secrétaire

chapitre 1 : de quelques avis avisés pour cycliste averti où l’Intrépide Centripète admet que quelques conseils bien pesés doivent pouvoir trouver place sur son porte-bagages

chapitre 2 : des coeurs du monde où l’Intrépide Centripète décide d’aller voir par lui-même le coeur du monde. Qui ne le satisfait pas. Et il revient avec dans la bouche le goût amer de ceux qui se sont trompés de coeur.

chapitre 3 : des centres du monde Où l’Intrépide Centripète part aux Pyrénées pour tâcher d’atteindre trois ou quatre centres du monde, rien que ça, et finit sa course dans un centre commercial.

chapitre 4 : des nombrils du monde où l’Intrépide Centripète espère désormais trouver une réponse satisfaisante en pédalant tête baissée vers les nombrils du monde.

chapitre 5 : des centre spirituels où l’Intrépide Centripète, aidé par l’érudition de son secrétaire, entreprend l’inventaire des centres spirituels et découvre qu’il y en a presque autant que de recettes de tiramisu, ce qui ne l’aide pas beaucoup dans sa quête.

chapitre 6: d’un milieu du monde savoyard où l’Intrépide revient d’Helvétie déçu.

chapitre 7: de l’inutilité de demander des centres sérieux aux artistes où l’Intrépide, par un après-midi pluvieux, brasse avec l’aide de son fidèle secrétaire l’ensemble des réflexions humaines sur le centre, la centralité, le centralisme et peut-être même la centrologie.

chapitre 8 : des cartes et de ceux qui les font où l’Intrépide Centripète découvre qu’il ne faut pas non plus se fier aux cartes.

chapitre 9 : des centres géographiques du monde où l’Intrépide se décide enfin de prendre l’avis des gens du métier, les géographes qui sont censés savoir où se trouvent les mers et les monts, les villes et les centres. Peut-être même les adresses des réparateurs de bicyclettes.

chapitre 10 : de la nécessité de faire le tri où l’Intrépide se décide enfin à mettre à plat ce qu’il sait ( ça tient sur une carte postale ) mais ne peut s’empêcher de chercher des centres dans l’univers entier.

chapitre 11 : du centre de la Terre et autres labyrinthes où l’Intrépide, cédant une fois de plus  à sa manie d’inventaire, veut à toute force faire le tour des centres cachés, sites enfouis et autres milieux occultes.

chapitre 12 : des parallèles, des méridiens et même de l’excentricité du globe où l’Intrépide Centripète redécouvre les parallèles, les méridiens et deux scientifiques de génie avec une orange et un citron

chapitre 13 : d’une véridique traversée de la France à vélo en équilibre sur le méridien et des découvertes que l’Intrépide y fit
chapitre 14 : du choix pertinent de l’Hexagone pour rechercher un centre français où notre héroïque centrophile, écoutant les conseils avisés de son secrétiare, abandonne enfin ses ambitions universalistes pour se concentrer sur le territoire métropolitain qui devrait lui offrir une jolie collection de centres franco-français.

chapitre 15 : de l’impossibilité de trouver un centre indiscutable, même par la méthode mathématique où l’Intrépide écume un bon paquet de centres dans le centre sans trop…y trouver son compte.

chapitre 16 : d’un poème trouvé sur la route

chapitre 17 : de la difficulté de trouver le juste milieu

chapitre 18 : d’un cycliste centrifuge où l’Intrépide découvre qu’on peut aussi partir à vélo du milieu pour aller ers les côtés.

chapitre 19 : d’un lieu apaisé qui pourrait servir de centre prénatal

chapitre 20 : d’un moment opportun pour arrêter de chercher le Centre où l’Intrépide, après avoir cavalé si longtemps en tous centres, finit par devenir centre à son tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *