le-secretaire
Lorsqu’au XVI° siècle, Copernic, à la suite de Galilée, a démontré que c’était la Terre qui tournait autour du soleil et non l’inverse, cela été un énorme bouleversement. D’objet central, l’homme devenait un satellite, ce que Freud a qualifié de “blessure narcissique”. Narcissisme qui ne risque pas d’affecter notre héros !

Alice

le-secretaireALICE, c’est le nom de l’expérience menée au LHC, le collisionneur de particules du Cern enfoui à la frontière franco-suisse. Son but, recréer la “soupe primordiale” qui existait juste après le Big Bang, il y a 13,7 milliards d’années quand l’univers n’était qu’un chaos de particules élémentaires, les quarks et les gluons. Aujourd’hui, ces derniers sont collés les uns aux autres dans les protons et neutrons des noyaux atomiques. Pour les libérer, les physiciens d’Alice vont provoquer des chocs entre deux noyaux de plomb : la chaleur dégagée, cent mille fois supérieure à celle du soleil, devrait disloquer neutrons et protons. Je ne sais pas vraiment si cela peut aider l’Intrépide dans sa recherche centromaniaque, mais il ne veut négliger aucune information.

David J. Miller

images Le physicien David J. Miller, spécialiste des particules élémentaires, pour expliquer le boson de Higgs, utilise l’image d’un cocktail réunissant les membres d’un parti politique. Le champ de Higgs est comparé au groupe de personnes qui remplissent un salon de manière uniforme. Lorsqu’une personnalité politique très connue pénètre dans la pièce, elle attire les militants autour d’elle, ce qui lui donne une « masse » importante. Cet attroupement correspond au mécanisme de Higgs, c’est lui qui attribue une masse aux particules.

le boson d’Homer Simpson

Dans un épisode intitulé « La dernière invention d’Homer » daté de 1998, le célèbre père de famille – plus connu pour son amour de la bière que pour ses aptitudes en physique quantique – est sur le point de résoudre une équation permettant de calculer la masse du  boson de Higgs révèle le journaliste et physicien Simon Singh, d’après The Independant. Le boson de Higgs est une particule élémentaire de l’univers dont la découverte a permis de mieux comprendre la formation de la matière. Le Centre européen de recherche nucléaire (Cern)  a découvert le fameux boson le 4 juillet 2012, soit quatorze ans après la diffusion de l’épisode.  Mais alors comment Homer Simpson a pu s’approcher si près de l’une des découvertes les plus importantes de notre siècle ? Selon le Daily Mail, tout part de la nécessité pour David X. Cohen, un des auteurs des Simpson, de trouver une équation crédible pour l’épisode. Il demande alors à un vieux copain de classe, David Schiminovich,  astronome à l’université de Columbia. Ce dernier lui envoie une équation directement tirée de ses recherches en cours sur le boson de Higgs. Et c’est ainsi que l’équation s’est retrouvée dans un épisode des Simpson !

(d’après France Info, 05/03/2015 )

 

Yves Sirois

 

images  Le 14 juin 2012, Yves Sirois, un des responsables des l’expérience CMS du Large hadron Collider au Centre Européen de recherche nucléaire vérifie une dernière les excroissances présentes sur les graphiques affichés sur son ordinateur. A 19H 01, il envoie un e-mail à ses collègues: « we have it. Nice and clear ».Les chercheurs viennent de trouver le trésor théorisé depuis cinquante ans et recherché depuis en vain,le fameux boson de Higgs. » C’était un moment incroyable. Il y avait tant de tensions accumulées. Ca a été si compliqué. On n’avait pas la masse du boson, l’indice le plus utile pour savoir où il se cachait, il fallait le chercher partout, construire des machines capables de le détecter, s’adapter aux révolutions technologiques pendant vingt ans. C’était un pari fou! le 4 juillet, la nouvelle est annoncée officiellement. Oui, c’est sûr, à 99,9999%, le fameux boson de Higgs, la pièce manqbosonuante du puzzle construit par les physiciens pour décrire la nature, a été débusqué ! Sans le champ de Higgs, pas de masse, et la matière n’aurait pas pu s’organiser. Cocasserie naturelle, la particule était cachée dans un endroit impraticable, le Cap Horn de l’infiniment petit. « C’était le prix à payer pour le trouver. La nature a caché son trésor dans l’endroit mathématique où il y le plus de combinaisons possibles.. Maintenant, je sais que le champ de Higgs brise la symétrie de la théorie fondamentale, auto-interagit pour se donner une masse avant de la donner aux autres particules, ça veut dire que la nature est capable de créer de la masse avec rien, on peut même créer l’univers.propos recueillis par Nicolas Delesalle

images Toi et moi ici sommes entièrement formés d’atomes, qui se retrouvent sur un gros rocher tout rond avec un centre de fer à l’état liquide retenu par cette force qui t’inquiète tant connue sous le nom de gravité, qui continue sa course autour du soleil à une vitesse de cent dix mille kilomètres par heure en traversant la Voie Lactée dans un univers qui est peut être en train de tourner en rond à la vitesse de la lumière. Et à travers toute cette folle activité alors qu’on est conscient de notre sort inéluctable, qui est une très belle façon de dire qu’on va mourir un jour ou l’autre, on créé des liens, les uns avec les autres. N’est ce pas étrange ?  

du film « Un enfant pas comme les autres »t14_259x345

 

un trou noir troublant

imagesLa physique quantique ne rend pas impossible l’existence des trous noirs. Celui qui vient d’être identifié se trouve à 246 millions de milliards de kilomètres de la terre. Que sait-on sur lui? Peu de choses, hélas.Comme disent les astrophysiciens, si l’on parvient peu à peu à décrire la matière juste avant qu’elle ne franchisse l’horizon des événements, il est impossible de dire ce qui se passe ensuite. Et qu’est-ce que l’horizon des événements ? c’est la limite au-delà de laquelle il n’y a plus de retour possible pour de la matière ou de la lumière tombée dans ce trou noir. Autant dire que si la Terre venait à ête absorbée dans ce trou noir, l’Intrépide Centripète serait absorbé en même temps que sa bicyclette, il découvrirait en même temps que nous la réponse définitive à sa question, le centre auquel il aspire- pardon, dans lequel il est aspiré-, mais il n’aurait plus personne à qui le raconter.

Invader Cosmic

imagesLa courbure de l’espace-temps, c’est comme que si tu montais sur ton vélo à l’envers et que tu pédalais à reculons et que tu vas quand même de l’avenir vers le futur. Et que t’arrives avant d’être parti. Enfin du moins, c’est ce que j’ai compris.
Ivan Clouvis