imagesLa courbure de l’espace-temps, c’est comme que si tu montais sur ton vélo à l’envers et que tu pédalais à reculons et que tu vas quand même de l’avenir vers le futur. Et que t’arrives avant d’être parti. Enfin du moins, c’est ce que j’ai compris.
Ivan Clouvis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *