le-secretaireMoi, j’en tire une conclusion sensiblement différente : quels que soient ses efforts et ses rotations et ses mouvements circulaires, jamais la circonférence ( la  jante) n’atteint le centre (le moyeu) . Sauf en cas d’accident très brutal. Il est tentant de faire le parallèle avec la situation actuelle de l’Intrépide, toujours mobile, toujours dynamique, mais toujours aussi physiquement ex-centré. Faut-il lui avouer mes craintes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *