lICHeu, oui, certes, toujours ailleurs. En effet. Laissez-moi quelques illusions. Le temps de quelques coups de pédale. Mais rappelez-vous, c’est moins la vérité que je cherche que ma propre connaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *