le chef d’oeuvre inconnu

le-secretaireEn 1931, Pablo Picasso réalisa cette illustration pour « le Chef d’oeuvre inconnu » de Balzac. Picasso qui n’hésite pas à dire de lui : « je ne suis pas, je précède, et comme tout tourne, cela revient au même. » Avec son habituelle intuition, il tâche de traduire en lignes, forme et rythmes le récit littéraire de Balzac. Il établit ainsi des correspondances étonnantes et profondes entre le travail d’écriture et le travail plastique. A son tour, un musicien inspiré pourrait s’emparer de l’oeuvre de Picasso, la lire comme une partition moderniste et tenter de lui donner une transcription musicale. Ainsi s’établissent ente les différents arts des passerelles fécondes. Il y aurait pour l’Intrépide, s’il voulait bien s’accorder une petite pause, un motif intéressant de réflexion, tous les chemins de la création artistique menant finalement au centre que l’on aperçoit au haut de l’image…picasso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *